fbpx

Comment fabrique-t-on un tonneau pour le vin et Ă  quoi sert-il ? đŸ€”

A quoi sert un fût à vin ?

On a tous dĂ©jĂ  vu un tonneau pour le vin. Que ce soit chez quelqu’un ou dans un magasin, voire un restaurant, c’est un Ă©lĂ©ment de dĂ©coration que l’on retrouve trĂšs facilement ! Mais sais-tu comment fabrique-t-on un tonneau pour le vin et Ă  quoi sert-il ? Quelles Ă©tapes doivent ĂȘtre respectĂ©es pour crĂ©er un fĂ»t parfaitement adaptĂ© au vin qu’il devra accueillir ?

Voyons cela aujourd’hui en parlant des tonneaux (fĂ»ts, barriques, c’est pareil tout ça !) dans le vin : leurs utilitĂ©s, leur mĂ©thode de fabrication et bien d’autres ! 😃

Chauffe du tonneau. Source : Archiphoto

Source : Archiphoto

À quoi sert un tonneau ?

Commençons par le commencement. Un fût, à quoi cela peut bien servir ? Vieillir le vin, le transporter, ajouter de nouveaux arÎmes ? Voyons tout cela plus en détail.

Le tonneau : stockage et transport

Le fĂ»t est utilisĂ© depuis des siĂšcles et des siĂšcles ! Mais contrairement Ă  ce qu’on pourrait penser, il n’a pas Ă©tĂ© tout de suite destinĂ© Ă  l’usage pour le vin. 

On l’a d’abord utilisĂ© comme contenant pour la nourriture : pratique Ă  transporter, hermĂ©tique, volumineux, il avait tout pour plaire dans les garde-mangers ! 😍

Il a ensuite Ă©tĂ© utilisĂ© pour stocker la nourriture sur les navires permettant donc Ă  l’Homme de voyager Ă  travers le monde !

Mais le tonneau a aussi et surtout été utilisé comme contenant de transport.

Source : Open Edition Journals

Source : Open Edition Journals

Sais-tu pourquoi une bouteille de vin fait 75 cL ? C’est grĂące au transport du vin ! En effet, fĂ»t une Ă©poque oĂč les vignerons français (surtout les bordelais) commerçaient principalement avec nos chers cousins anglais.

Les deux pays utilisant un systĂšme de mesure diffĂ©rent, il a bien fallu trouver un moyen pour commercer de maniĂšre simplifiĂ©e ! 1 gallon faisant 4,54 litres et quelques, les marchands se sont mis d’accord sur l’utilisation de fĂ»ts d’une contenance de 255 L soit environ 50 gallons !

Ce qui donne 300 bouteilles de 75 cL. 😃

Le tonneau : Ă©levage

Pour ce qui est de l’élevage dans le vin, le tonneau en bois n’a Ă©tĂ© utilisĂ© qu’à partir du XVIIe siĂšcle environ.

Justement, les effets du temps passĂ© en fĂ»t sur les navires n’est pas passĂ© inaperçu ! C’est ainsi que les premiĂšres tentatives d’élevages sont apparues.

Aujourd’hui, si l’on dĂ©cide de faire passer un vin en fĂ»t, cela peut-ĂȘtre pour plusieurs raisons. 

Voici d’ailleurs une liste non exhaustive des diffĂ©rents impacts que peut avoir ce fameux passage en barrique sur le vin : 

  • Apparition de nouveaux arĂŽmes
  • Accentuation des tanins
  • AttĂ©nuation des tanins
  • Augmentation du potentiel de garde
  • Coloration du vin
  • Temps de repos pour le vin
  • Et cetera

Petit fait intĂ©ressant : il est possible que tu entendes parler d’une “vinification intĂ©grale”. Cela signifie que le vin a Ă©tĂ© “intĂ©gralement” vinifiĂ© dans le mĂȘme contenant, le plus souvent dans un tonneau

Contrairement Ă  un vin qui va habituellement passer par diffĂ©rents contenants tout au long de sa vinification : 

  • cuve inox pour la macĂ©ration et la fermentation alcoolique
  • soutirage dans une nouvelle cuve
  • dĂ©bourbage
  • soutirage Ă  nouveau dans une autre cuve, etc.

C’est un procĂ©dĂ© qui requiert beaucoup d’attention et d’efforts car il est d’autant plus simple de perdre toute la cuvĂ©e dans ces conditions. Cela aura pour effet notoire de dĂ©multiplier l’efficacitĂ© des diffĂ©rentes Ă©tapes comme les fermentations, la prise d’arĂŽmes, etc.

Comment fabrique-t-on un tonneau ?

Bon lĂ  on commence Ă  rentrer dans le vif du sujet ! Pour moi, c’est peut-ĂȘtre la partie la plus intĂ©ressante et la plus riche ! 😃

Ce qui est certain en tous cas : c’est la partie la plus sous-estimĂ©e de la vinification d’un vin !

Pourquoi ? Et bien parce-que tu aurais beau avoir le plus beau des raisins, les machines les plus modernes, les meilleures conditions de vinifications, si tu mets ton superbe vin dans le mauvais fût, il sera perdu !

Voyons maintenant pourquoi je te prĂ©sente cela comme l’un des mĂ©tiers les plus impressionnants de la filiĂšre. 😉

Les types de bois pour fabriquer un tonneau

Avant mĂȘme de parler de fabrication, parlons dĂ©jĂ  de matiĂšre premiĂšre. Il faut savoir que tu pourrais prendre 2 fĂ»ts dans le mĂȘme chai, ils pourraient trĂšs bien n’avoir rien en commun mis Ă  part le fabricant.

En effet, lorsqu’un domaine commande un tonneau, que ce soit sur-mesure ou non, le premier choix à faire se portera sur l’essence de bois !

Voici les diffĂ©rents types de bois que l’on peut utiliser pour le vin :

  1. ChĂȘne français

Le plus communĂ©ment utilisĂ© pour le vin dans le monde ! On peut utiliser les espĂšces de chĂȘne sessile ou pĂ©donculĂ©. Le premier est d’abord utilisĂ© pour son impact aromatique (notamment la vanille) tandis que le second participe d’abord sur l’aspect des tanins

  1. ChĂȘne amĂ©ricain

Principalement utilisĂ© dans l’industrie des alcools (whiskeys, bourbons, Cognac, etc), le chĂȘne amĂ©ricain va quant Ă  lui apporter une aromatique sur la noix de coco ! Il contribuera aussi Ă  la sucrositĂ© de la boisson

  1. ChĂȘne hongrois

D’abord utilisĂ© pour son aromatique discrĂšte, le chĂȘne hongrois apporte vanille, Ă©pices et peu de tanins pour des Ă©levages courts

  1. ChĂątaignier

Beaucoup plus rarement utilisĂ©, on peut aussi trouver l’essence de chĂątaignier ! Il aura pour principal effet de donner plus d’amertume au vin (attention ce n’est pas un dĂ©faut ! Tous les vins en ont besoin 😛)

Les merrandiers

Maintenant que l’on a choisi son essence, il va falloir passer de l’arbre au fĂ»t ! Mais avant de passer au fĂ»t, il va falloir passer par les merrains !

Que ouïe-je ? Tu ne sais ce qu’est un merrain ? Ne t’inquiùte point j’y viens. 😉

Pour t’aider Ă  y voir plus clair, aussi bien en termes de merrains que de fabrication de tonneaux, voici un petit schĂ©ma home-made pour te prĂ©senter le processus complet !

Comme tu peux le voir, le merrain est donc l’étape entre le tronc d’arbre et la douelle (le morceau de bois courbĂ© qui compose le tonneau) ! 

Le merrain est un peu comme le morceau de pierre brute dans lequel le sculpteur va venir tailler son Ɠuvre. 😉

Aussi, les Ă©tapes ci-dessus ont Ă©tĂ© sĂ©parĂ©es selon le mĂ©tier en charge de chaque Ă©tape : la partie supĂ©rieure concerne donc le merrandier dans sa merranderie et la partie infĂ©rieure concerne le tonnelier dans sa tonnellerie. đŸȘ”

Parlons en d’ailleurs de ce fameux tonnelier !

Les tonneliers

Comme son nom l’indique, le tonnelier est donc la personne qui va transformer un merrain en tonneau ! Mais son travail ne consiste pas qu’à “juste” plier deux bouts bois, mettre un tour de fer et vendre ça des milliers d’euros !

Non, le tonnelier, comme le merrandier, va mobiliser tout un savoir-faire pour répondre à différentes questions.

Ces questions sont en l’occurrence les attentes formulĂ©es avec le domaine lorsqu’il s’agit d’une commande sur-mesure.

Il va donner quelques indications comme la couleur du vin qui sera produit avec ces tonneaux, la trame aromatique souhaitée, la quantité de tanins, etc.

Tout cela va ĂȘtre traduit par le tonnelier en caractĂ©ristiques de travail : essence de bois, finesse du grain, qualitĂ© du merrain, tempĂ©rature de chauffe, durĂ©e de chauffe, etc. đŸ—’ïž

Le tout pour finalement arriver Ă  un produit 100% sur-mesure prĂȘt Ă  rĂ©pondre aux attentes du domaine. 😁

Pour te donner une idĂ©e, en excluant le temps de sĂ©chage des merrains (entre 2 et 3 ans), un tonneau peut ĂȘtre produit en quelques jours de travail ! On parle ici d’un fabricant artisanal bien sĂ»r. Un industriel va en produire beaucoup plus rapidement.

Aussi, il est important de comprendre qu’on ne parle que de fĂ»ts neufs ici ! Or, un vigneron pourrait trĂšs bien dĂ©cider d’utiliser un fĂ»t usagĂ© pour plusieurs raisons : 

  • 💾 le coĂ»t : acheter un fĂ»t neuf coĂ»te presque 1000€ / unitĂ© ! Un luxe que tous les domaines ne peuvent pas se permettre
  • 👊 l’impact du fĂ»t : on dit qu’un tonneau va avoir un effet gustatif et tannique sur les 2 ou 3 premiers vins qu’il connaĂźtra. Au-delĂ , ce n’est plus qu’un simple contenant avec une forme d’oxygĂ©nation possible. Choisir un fĂ»t usagĂ© revient donc Ă  rĂ©duire l’impact aromatique sur le vin

DĂ©tail important : tu as peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  entendu dire que le fĂ»t offre une forme d’oxygĂ©nation au vin, une forme de porositĂ©. Et bien c’est un peu plus compliquĂ© que ça. 😅

En rĂ©alitĂ©, le bois est composĂ© de micro-cavitĂ©s remplies d’air. Ce sont ces petits trous qui vont bel et bien aĂ©rer le vin. Mais cela ne veut pas dire que l’air ambiant va directement pĂ©nĂ©trer le vin. De plus, cet effet d’oxygĂ©nation n’est que temporaire, au bout de 2 ou 3 vins, ce sera nĂ©gligeable.

Les tonneaux particuliers !

On peut aussi donner quelques exemples de particularitĂ©s que l’on peut retrouver dans le monde des fĂ»ts.

đŸŒĄïž ThermomĂštre et robinet intĂ©grĂ©s

Par exemple, j’ai pu voir en visitant un domaine, un tout petit tonneau, de quelques dizaines de litres, qui avait un thermomĂštre et un robinet d’intĂ©grĂ©s pour avoir un maximum de contrĂŽle et d’informations sur le vin lors de l’élevage.

đŸ€– Tonneau connectĂ©

Il existe aussi depuis peu, des foudres (les grands tonneaux alsaciens) qui disposent de rĂ©serves de soufre intĂ©grĂ©es. L’objectif : diminuer l’apport initial en soufre et laisser le programme dĂ©cider lorsqu’il faut en ajouter grĂące aux appareils de mesures installĂ©s. 

Ainsi, le vin est soufré à la juste dose, permettant un meilleur contrÎle de la qualité !

đŸ«— Transparent

Pour finir, on peut parler des immenses cuves en bois du ChĂąteau Dauzac. Ils ont pour particularitĂ© d’avoir l’une des douelles remplacĂ©es par un morceau de verre permettant ainsi de voir l’intĂ©rieur de la cuve !

Ceci a pour principal intĂ©rĂȘt de permettre aux vinificateurs de pouvoir voir directement ce qui se passe dans la cuve et Ă  quel niveau ! Permettant ainsi un meilleur travail des jus et raisins Ă  travers toute la vinification. 🍇

Cuve bois avec double douelle transparente. Source : Aquitaineonline

Source : Aquitaineonline

Les diffĂ©rences dans ton verre ! đŸ·

Comme on a pu le voir plus tÎt, les fûts auront un effet différent sur ton vin.

Qu’on parle d’un chĂȘne amĂ©ricain aux tendances noix de coco et sucrositĂ© accrue ou encore le chĂȘne français qui accentue rondeur et gras sur les blancs (comme en Bourgogne) et qui va accentuer les tanins pour les rouges (notamment Ă  Bordeaux par exemple), les diffĂ©rents types de bois vont impacter de maniĂšre significative le vin.

C’est pourquoi le choix du tonneau ne se fait pas Ă  la lĂ©gĂšre pour les vignerons. Cela peut ruiner une cuvĂ©e ou lui donner ce petit plus qu’il lui faut pour ĂȘtre parfaite ! 😃

J’espĂšre que cet article t’aura appris des choses intĂ©ressantes et utiles pour ta propre dĂ©gustation ! Je t’encourage Ă  te renseigner auprĂšs de ton caviste s’il y a une cuvĂ©e qui pourrait mettre en avant le cĂŽtĂ© noix de coco des chĂȘnes amĂ©ricains par exemple, ou encore le cĂŽtĂ© gras et rond du chĂȘne français. đŸ·

N’oublions pas que l’alcool reste dangereux pour la santĂ© et qu’il faut donc ne pas en abuser. 😉

N’hĂ©site pas Ă  partager ton avis ou tes questions sur notre page Instagram !

Tu veux devenir un véritable connaisseur(se) sur le vin ? Savoir le déguster, le servir, faire des accords ?
👉 Alors rejoins les 1300 lecteurs de la WineLetter ! 2x par mois dans ta boite mail !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.