fbpx
Accueil » Apprendre le vin facile, pratique, sans bullshit ! » Apprendre le vin – Les bases de la dégustation
Apprendre le vin - Chapitre 1 : Les bases de la dégustation

Apprendre le vin – Les bases de la dégustation

Bienvenue dans mes petits cours, je vais te présenter ma méthode de dégustation, simple et efficace pour apprendre à déguster le vin, mais avant cela j’ai besoin de t’expliquer les bases du vin !

Sache qu’il y a plusieurs manières de déguster, plus ou moins alambiquées parfois. En soit, il y a presque autant de variantes que de dégustateur, mais une base commune est admise et fait l’unanimité, c’est ce que je vais te présenter aujourd’hui, tu vas apprendre à déguster le vin ! 🥳
Comme pour tout : plus tu dégusteras, plus tu t’amélioreras. Alors prépare le tire-bouchon ! 😌🍾

Avant cela, je vais te faire une rapide introduction au vin, car comprendre sa conception, va t’aider à comprendre certains arômes et l’ensemble des caractéristique que tu découvriras en dégustant ! Promis on va faire ça vite fait, bien fait ! 🚀

1️⃣ Qu’est-ce que le vin, comment le fabrique t-on ? 🏺

On va faire ça rapido, en quelques bulletpoints :

  • La base : le vin tel qu’on le connait habituellement = du jus de raisin fermenté.
  • Cultiver la vigne (le raisin) = la viticulture.
  • Tranformer le raisin en vin = la viniculture.
  • Un Cep = un pied de vigne
  • Un Cépage = une variété de raisin
  • On distingue 2 types de raisins : Raisin de Table (pour manger à table, souvent de gros grains), Raisin de Cuve (pour faire du vin, souvent des plus petits grains)
  • Il y a 3 catégories de vin : les vins tranquilles (ce dont on parle habituellement), les vins effervescents (crémants, champagnes), les vins fortifiés/mutés (Porto etc.)
  • Il y a 3 types de vins tranquilles : le vin rouge, le vin blanc, le vin rosé (il y aussi du vin « orange » mais c’est plus rare, j’en parlerai à une autre occasion).

Tout aussi rapido, comment fabrique t-on du vin ?
Ici je vais aborder très simplement le processus général, celui-ci diffère un peu en fonction du type de vin (rouge, blanc, rosé, effervescent) mais peu importe, tu auras les bases. Et si tu veux plus de détails tu peux aller voir mon article détaillé ici.

  1. On vendange = on récolte des raisins
  2. On égrappe = on détache les grains des grappes de raisins
  3. On foule = on éclate les raisins (nos ancêtres le faisait avec les pieds) pour libérer le jus de la pulpe
  4. La fermentation alcoolique = le sucre du raisin se transforme en alcool grâce aux levures
  5. La fermentation malolactique = seconde fermentation qui permet d’adoucir l’acidité du vin (l’acide malique se transforme en acide lactique)
  6. On presse = le moût (ensemble jus + restes de raisin) est pressé pour en récolter le jus. Et ne garder que le jus.
  7. L’élevage = le vin part en tonneaux (ex : fûts de chêne) ou reste en cuve pendant plusieurs mois pour affiner ses arômes
  8. On embouteillage et on déguste !

Total : presque 1 an de travail entre les vendanges et la dégustation ! 

2️⃣ Pourquoi apprendre à déguster un vin ? Objectif : déguster à l’aveugle comme un(e) pro ! 👨‍🏫

Déguster un vin, c’est faire une enquête !

Et pour cela la chose plus importante : prendre ton temps !
Fini le temps où tu te jettes sur ton Côtes de Provence pour le vider dans ton gosier ! 👄
C’est comme prendre le temps d’apprécier un paysage, contemple ton vin avant de te jeter dessus, il n’en sera que meilleur !
Déguster c’est jouer au Cluedo🕵️‍♂️, dont l’objectif est de pouvoir identifier le vin, son domaine, son année, son nom même (pour les meilleurs sommeliers professionnels hein, détends toi 😉). Cela nécessite une culture des vins assez énorme, et d’en avoir dégusté des litres !

À notre niveau, à chaque étape de la dégustation tu récolteras des indices qui vont te permettre de situer le vin :

  • Géographiquement (Nord/Sud par exemple)
  • Son/ses cépages
  • Et… c’est déjà pas mal !

Au fur et à mesure tu deviendras de plus en plus précis, tu seras capable de passer de « Vin du Nord » à une région plus précise « Vin d’Alsace » ou bien « Vin de Bourgogne ».
Ça c’est quand même génial ! L’idée c’est de décrire le vin, afin de pouvoir le déchiffrer !
Comment on fait ? Grâce aux 3 étapes en dessous ! 👇

Le vin se déguste en 3 étapes : visuelle, olfactive et gustative. Ainsi, on observe le vin, on le sent, et on le goûte.

3️⃣ Apprendre à déguster le vin en 3 étapes (robe, nez, bouche) 👁👃👄

1. 👁 La robe du vin (étape visuelle) donne des informations sur :

  • L’âge du vin
  • Sa richesse en alcool
  • Sa situation géographique

2. 👃 Le nez (étape olfactive) donne des informations sur :

  • Un défaut éventuel
  • Le cépage

3. 👄 La bouche (étape gustative) donne des informations sur :

  • L’équilibre du vin
  • Sa qualité

Remplis ton verre au 1/3, chacune de ces 3 étapes contient des sous-étapes qui permettent de situer le vin sur plusieurs critères.

Voilà une démonstration de dégustation d’un Petit Chablis que j’ai récemment dégusté à l’aveugle (sans voir la bouteille ni son nom) :

bouteille de vin blanc chablis

1.👁 Robe :

  • Limpide et brillante
  • Couleur : jaune pâle, reflets verts
  • Intensité : pâle
  • Viscosité : fluide (peu alcooleux/sucré)

👉 Interprétation : vin jeune, surement du nord de la France (Alsace, Bourgogne, Loire, etc.), sûrement sec.


2. 👃 Arômes dominants (nez) :

  • Intensité : plutôt aromatique, les arômes montent directement au nez !
  • Arômes : Fruité, notamment les agrumes (citron, pamplemousse)

👉 Interprétation : Confirmation d’un vin sec, vif, plusieurs cépages correspondent à ces notes de citron et pamplemousse (Pinot gris, Riesling, Chardonnay).

3. 👄 En bouche :

  • Equilibre : très vif (acide) mais contrebalancé par l’onctuosité (alcool), à cela une belle note fruitée, bien équilibré donc, avec une grande longueur en bouche.

👉 Interprétation : l’équilibre onctuosité/acidité et la très grande longueur en bouche font plus penser à du Chardonnay !

Conclusion : il s’agit d’un vin blanc sec, surement d’un Chardonnay jeune du nord de la France, soit surement en Bourgogne ou en Loire (pas en Alsace car très peu de Chardonnay y est produit).
Parmi les appellations les plus connues de blanc sec de Bourgogne, on se situerai donc sur un Chablis, ou un Pouilly Fuissé par exemple.

Résultat : voilà les informations sur le vin (présentes sur la bouteille) :

  • Région : Bourgogne
  • Appellation : AOC Petit Chablis
  • Millésime : 2018
  • Domaine : La Manufacture
  • Cuvée : 5 Arches
  • Cépage : Chardonnay

Carton plein ! Seule l’appellation manque de précision. Comme vous le voyez, une dégustation à l’aveugle comme cela demande un peu de culture oenologique, mais vous y arriverez bientôt, promis ! 🎉
PS : si tu croyais que j’allais également deviner le Domaine et la Cuvée… j’aimerais t’y voir 😉

👉 La suite ? 4 choses à savoir pour lire une étiquette de vin facilement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.